Professionnels Particuliers

Don régulier : comment se désengager ?

Don Banque Publié le 10/10/2017
don régulier

Vous avez choisi de soutenir une ONG ? Lorsqu'on souhaite faire du bénévolat mais que le temps nous manque, un don régulier peut être une solution intéressante. Toutes les grandes associations pour l'environnement, le social ou les animaux proposent un système permettant de récolter des dons réguliers d'argent. Mais il est parfois possible qu'un donateur rencontre des soucis financiers ou qu'il soit en désaccord avec une action faite par l'association. Si vous êtes dans ce cas, vous cherchez certainement à résilier ce prélèvement. Voici comment faire.

Don régulier : ce qu'il faut savoir

Pour s'engager et aider une ONG, différentes possibilités s'offrent à vous : vous pouvez vous engager personnellement et faire du bénévolat durant votre temps libre. Mais s'il n'est pas possible de trouver assez de temps, il est possible de choisir le don d'argent qui, généralement, se présente comme don mensuel d'une somme que vous aurez choisie au début de votre inscription. Cette transaction est effectuée par prélèvement bancaire automatique sur votre compte en banque ou sur votre carte bancaire. Pour connaitre les modalités des prélèvements automatiques, renseignez vous auprès de l'ONG ainsi que de votre établissement bancaire (Banque postale, BNP, etc.).

Bon à savoir : un don régulier peut donner droit à une réduction d'impôts, alors renseignez-vous auprès de l'administration pour connaitre vos droits. Cette mesure est très intéressante pour les associations car les donateurs sont plus nombreux grâce à elle. Voici quelques exemples de déductions sur des dons réguliers :

  • Pour les œuvres d'intérêt général ou d'utilité publique : déduction d'impôts de 66%. C'est-à-dire qu'un don de 100 euros ne vous coûtera finalement que 34 euros.
  • Pour donner à un organisme d'aide aux personnes en difficulté : réduction d'impôt de 75% des dons versés.

Avec un don régulier, vous ne pourrez pas dépasser les 20% du revenu imposable. Cependant, si vous êtes soumis à l'ISF, vous pourrez aller jusqu'à une réduction de 75% de votre impôt. Alors, pensez-y !

Résiliation de don régulier : conseils pratiques

Il est assez simple de stopper une donation ou de la suspendre car il s'agit d'un don que vous choisissez de faire et qui ne vous engage pas sur une durée précise. Pour résilier un don, il est parfois possible de procéder via le site internet de l'association, ou via lettre officielle. Cependant, sachez que la lettre recommandée avec accusé de réception est le moyen le plus sûr de demander l'arrêt du prélèvement de votre don régulier à une association. En effet, cette lettre officialisera votre demande et laissera une trace écrite. De plus, vous aurez, avec l'accusé de réception, la preuve de la bonne réception de votre demande.

Si vous souhaitez résilier un don mensuel, annuel ou hebdomadaire, n'hésitez pas à utiliser les modèles de lettre présents sur Je-resilie.fr. Assurez-vous de bien y transcrire l'adresse de votre créancier, car c'est lui qu'il faudra contacter directement. Il sera alors en mesure d'annuler les prélèvements afin que l'argent ne vous soit plus prélevé.

Notez également qu'il faudra résilier le mandat émis auprès de la banque ou du prestataire de paiement. En prévenant ces derniers de votre décision. Attention : vous ne faites pas là une demande d'opposition. Précisez-le bien à votre banque, car les oppositions sont des services payants. Pour ce type de demande, il n'y a pas de délai entre la demande et la prise en compte de celle-ci. Votre rétractation devrait donc être effective immédiatement, pensez à le vérifier et à vous manifester en cas d'erreur de la banque ou de l'association. Si un prélèvement est effectué après votre demande, vous pourrez donc bien entendu réclamer un remboursement.

MODÈLES DE LETTRES DE RÉSILIATION CORRESPONDANTS
Noter l'article :
LAISSER UN COMMENTAIRE :