Professionnels Particuliers
Comment ça marche ?
CHOISIRle modèle
REMPLIRle document
VALIDERla lettre
ENVOYERou télécharger

Résiliation Nouvel Observateur : modèle de lettre

Le Nouvel Observateur est un magazine d’actualité français hebdomadaire. Ses articles traitent de l’information en général en France et dans le monde entier : économie, politique, social, écologie, etc. Il dispose d’une version papier ainsi que d’une version numérique. Le magazine propose ainsi plusieurs formules d’abonnement : 3 mois, 6 mois, 1 an, ou encore à durée libre.

Vous avez souscrit un abonnement au magazine mais vous ne le lisez plus aujourd’hui, et vous souhaitez donc arrêter votre abonnement Nouvel Observateur ? Vous devez envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception pour effectuer votre demande de résiliation Nouvel Observateur, et respecter les conditions et modalités définies dans les conditions générales du magazine.

Rupture d’un contrat d’abonnement Nouvel Observateur : modalités

Si vous avez conclu un contrat d’abonnement pour une durée déterminée (3, 6 mois ou 1 an), vous êtes engagés par cette période minimale d’engagement. Par conséquent, vous ne pourrez pas résilier l’abonnement Nouvel Observateur sans frais ni pénalités, avant la fin de cette période.

Il faut savoir que si votre contrat se renouvèle par tacite reconduction, votre assureur est obligé de vous prévenir, au plus tard 1 mois avant la date limite de résiliation, de la possibilité de ne pas reconduire votre contrat et donc de rompre un abonnement Nouvel Observateur. Pour cela, vous devez adresser un courrier de résiliation en recommandé avec accusé de réception.

Si l’assureur ne vous prévient pas dans le délai imparti, vous pourrez alors demander la résiliation Nouvel Observateur à tout moment, sans frais ni pénalités, à compter de la date de reconduction de votre contrat.

Arrêter un abonnement Nouvel Observateur avant l’échéance : conditions

Pour les abonnements à durée libre, il n’y a aucune période minimale d’engagement. Ainsi, vous pouvez demander la rupture du contrat d’abonnement Nouvel Observateur à n’importe quel moment, sans motif et sans frais.

Par ailleurs, si vous êtes engagés pour une période déterminée, vous avez la possibilité de procéder à la résiliation Nouvel Observateur avant la fin de la période et sans pénalités, si vous invoquez l’un des motifs suivants :

  • maladie ou handicap grave
  • incarcération
  • licenciement
  • surendettement
  • décès

Il suffit de prévenir le magazine par lettre recommandée avec accusé de réception, avec toutes les pièces justificatives prouvant le motif. Vous serez remboursés au prorata du montant réglé à l’avance pour les numéros restants.

Annulation d’un abonnement Nouvel Observateur : exemple de courrier

Si vous souscrivez un abonnement au magazine Nouvel Observateur à distance (téléphone ou sur internet), vous pouvez changer d’avis et exercer votre droit de rétractation.

Pour cela, il faut adresser un courrier recommandé avec AR indiquant votre souhait d’annuler votre abonnement Nouvel Observateur, et ce, dans un délai 14 jours suivant la date de conclusion de votre contrat.

Si vous avez besoin d’une assistance pour procéder à votre résiliation Nouvel Observateur, vous pouvez utiliser notre service de résiliation en ligne. Il suffit simplement de remplir les champs vides avec vos données personnelles, et nous enverrons directement votre lettre de résiliation Nouvel Observateur en recommandé avec accusé de réception, grâce à notre partenaire La Poste. Découvrez également nos autres modèles de lettre de résiliation Le Monde et L'Express sur notre site je-resilie.fr.